FR_printemps_ete_homme_2013_728x90
 

VIDEO VINTAGE 1963-1983

Jusqu'au 7 mai 2012 le Centre Pompidou propose l'exposition Vidéo Vintage, organisée par Cristine Van Assche, qui permet de redécouvrir sur le mode de l'exposition les vidéos du centre, qui d'ordinaire sont présentées sur des ordinateurs où le spectateur choisit quelle vidéo il veut voir.

Cette exposition propose plus d’une soixantaine de vidéos d’une cinquantaine d’artistes et se compose de trois espaces thématiques qui explorent la vidéo des années soixantes aux années quatre-vingt ; de la vidéo on ne peut plus analogique donc, et qui montre comment les artistes s’en sont emparés en tant que medium artistique, dans tout l’occident.
La première partie de l’exposition concerne la vidéo et la performance : autour de l’auto-filmage, les artistes emploient la vidéo d’abord comme trace de leur performance puis très vite comme médium à part entière, la performance ne pouvant plus être vue que par ce document. Les artistes les plus connus de la performance y prennent donc place, citons par exemple Marina Abramovic, Vito Accconci,  Bruce Nauman, Chris Burden, Paul McCarthy ou encore Valie Export...

La deuxième partie de l’exposition concerne précisément la télévision comme “laboratoire de création” et comment les artistes ont tenté de s’approprier ce média de masse, dans des expérimentations formelles qui dans un esprit très vintage d’hallucinations sous LSD malmènent les formes et les couleurs des flux télévisés, ou bien d’une manière moins technique en mettant l’accent sur la critique politique de ce médium. Dans cette section sont proposés des vidéos de Nam June Paik dont l’emblématique Global Groove où des programmes télévisés sont récupérés par l’artiste à l’aide de synthétiseurs modifiés et interrogent d’une manière virtuose la question du flux des vidéos de Toshio Matsumoto dont une Mona Lisa qui apparaît comme dans un mauvais trip psychédélique dans des couleurs très Warhol, ou bien des propositions plus sobres comme celles de Jean Dupuy, Samuel Beckett ou Jean-Luc Godard, mais ça clignote moins...

La troisième partie de l’exposition sous l’obscur nom de “attitudes, formes, concepts” met en scène davantage la réflexion des artistes sur les spécificités de la vidéo en tant que médium, quand la vidéo est présentée comme oeuvre. Ce titre évoque l’exposition emblématique “quand les attitudes deviennent forme” et interroge davantage la réception muséale de ce médium à l’époque.


Vidéo Vintage

 

La muséographie de l’exposition est très intéressante : les deux premières parties sont présentées dans des sortes de petits salons vintage des années soixante-dix où les vidéos sont montrées dans de vieilles télévisions de salon analogiques pour nous mettre dans l’ambiance de visionnage de l’époque, et les fiches explicatives des différentes oeuvres sont présentées, à-coté des canapés et fauteuils, dans des portes-revues. Le catalogue de l’exposition lui-même adopte la forme de la revue. Cela permet, plutôt que de voir les vidéos sur un ordinateur, chez soi sur internet ou bien dans le musée, dans la salle consacrée, de prendre le temps de voir confortablement  des oeuvres qui se déploient les unes après les autres sur le même écran comme une sorte de voyage au sein d’un flux télévisé un peu particulier. Enfin, la troisième section de l’exposition présente les vidéos sur des moniteurs posés sur des socles blancs, comme cela était présenté dans les galeries à l’époque.

Cette exposition est une bonne manière de découvrir ou de redécouvrir les fondements de l’art vidéo, au travers d’un choix assez judicieux qui malheureusement omet certaines vidéos importantes sur le sujet mais qui ne font pas partie du fond vidéo du Centre Pompidou, pensons par exemple à la chaine  de télévision d’Andy Warhol ou bien aux émissions télévisées caustiques du collectif canadien General Idea.

Le film de Nam June Paik, Global Groove, sera projeté dans les salles de cinéma du Centre Pompidou le dimanche 11 Mars 2012 à 11h30.

 

Video Vintage par centrepompidou


LIENS :

Centre Pompidou
www.centrepompidou.fr